L’histoire de la fille d’une mère qui devient la mère d’une fille qui ne sera pas mère

13, 14 et 15 décembre à 20h30

La compagnie les Exaltées

Une femme accueille l’enfant qu’elle vient de mettre au monde. C’est une fille. Déception. Elle attendait un garçon. Une naissance qui laissera un goût amer dans le coeur allant jusqu’à contaminer les générations à venir.

Trois portraits de mères aussi drôle et décalées que grinçantes et folles se succèdent sur la scène et nou sparlent des relations parents enfants et des enjeux de la transmission intergénérationnelle. La comédienne, seule sur scène, nous livre ici un morceau de vérité sur la multitude des relations maternelles.

De et avec Emilie Alfieri, aide à la création : Sébastien Mortamet, lumière : Francis Faure.

 

 

 

Publicités

EN BAS

20, 21 ET 22 DÉCEMBRE à 20h30

STAND UP

Venez assister à une de mes trois premières représentations. Je sais que c’est juste avant les fêtes de Noël et que généralement on n’a plus une thune à cause des cadeaux mais faites un effort, c’est pas cher et si vous ne rigolez pas je rembourse.
En plus, si ça se trouve ce sera la seule soirée de bien que vous allez passer durant les fêtes, parce qu’entre nous, la belle mère et sa bûche toute pourrie…
Et qui vous dit que vous avez été sage ? Moi au moins je ne ferai aucun jugement.
Bref dépêchez vous de réserver il n’y en aura pas pour tout le monde.
De et avec Nicolas Di Nitto

Une plage pour deux

27, 28 et 29 décembre à 10h30

Tout public à partir de trois ans, sur le partage et l’amitié malgré la différence

Une plage de carte postale, souillée et délaissée, et Pierrot fraîchement débarqué pour ses vacances, des vacances de carte postale.
Une plage, la même, rangée et nettoyée, et Roger encore plus fraîchement débarqué pour ses vacances, des vacances de m’as-tu-vu avec son kit complet du parfait vacancier.
Une plage et deux personnages, comment vont-ils se la partager ?
C’est une fable burlesque qui parle de respect du paysage et de l’autre, de la place de chacun, du territoire commun, de ceux qui s’accaparent et de ceux qui partagent.
C’est une histoire sur la rencontre et l’amitié malgré la différence.